hidden hit counter
hello hello hello hello hello
 
Evaluation

La crise financière actuelle avait débuté au milieu de l’année 2007, puis la crise economique de 2011/12, ont eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur des TMT cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé depuis 2007; actuellement le milieu d'année 2013 démontre que ces multiples se sont améliorés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 18.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 16.8%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 15.5%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 17.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 15.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 6.8%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 9.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 3.1
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 8.1%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 23.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 13.8%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 27.1%.

e) Entre 2011 et 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 8.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 3.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 3.7%.


f) Plus spécifiquement entre Mars 2012 et Mars 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 13.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 16.9%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 30.3%.

g) Plus spécifiquement entre Juin 2012 et Juin 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 19.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 20.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 25.8%.

h) Plus spécifiquement entre Septembre 2012 et Septembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 24.8%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 17.9%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 19.0%.

i) Plus spécifiquement entre Decembre 2012 et Decembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 32.2%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 14.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 10.4%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur des TMT en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2012 et 2013 : +3.3%.
b) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : +12.1%.
c) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : -3.2%.
d) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +27.5%.
e) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -34.2%.
f) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : -10.6%.
g) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +14.6%.
h) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : -5.2%.






La crise financière actuelle avait débuté au milieu de l’année 2007, puis la crise economique de 2011/12, ont eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur industriel cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement le milieu d'année 2013 démontre que ces multiples se sont améliorés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 20.9%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 23.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 21.1%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 3.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 6.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 24.7%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 0.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 7.6%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 10.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 19.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 30.3%.

e) Entre 2011 et 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 6.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 9.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 6.2%.


f) Plus spécifiquement entre Mars 2012 et Mars 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 6.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 10.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 35.3%.

g) Plus spécifiquement entre Juin 2012 et Juin 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 14.2%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 17.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 28.9%.

h) Plus spécifiquement entre Septembre 2012 et Septembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 17.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 20.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 19.2%.

i) Plus spécifiquement entre Decembre 2012 et Decembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 22.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 24.6%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 7.5%.




Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur industriel en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2012 et 2013 : +3.1%.
b) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : +1.2%.
c) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : +3.6%.
d) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +14.0%.
e) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -48.5%.
f) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : -4.4%.
g) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +16.6%.
h) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : +4.6%.






La crise financière actuelle avait débuté au milieu de l’année 2007, puis la crise économique de 2011/12, ont eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur de la santé cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement le milieu d'année 2013 démontre que ces multiples se sont améliorés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 7.9%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.4%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.5%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 19.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 13.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 5.7%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 3.4%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 8.0%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 6.8%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 10.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 27.0%.

e) Entre 2011 et 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 9.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 8.6%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.3%.


f) Plus spécifiquement entre Mars 2012 et Mars 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 22.4%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 12.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 31.3%.

g) Plus spécifiquement entre Juin 2012 et Juin 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 36.2%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 12.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 38.8%.

h) Plus spécifiquement entre Septembre 2012 et Septembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 18.8%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 12.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 25.8%.

i) Plus spécifiquement entre Decembre 2012 et Decembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 1.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 12.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 10.4%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur de la santé en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2012 et 2013 : +1.8%.
b) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : -2.5%.
c) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : -18.5%.
d) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +19.8%.
e) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -4.7%.
f) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : -9.7%.
g) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +16.5%.
h) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : +12.0%.






La crise financière actuelle avait débuté au milieu de l’année 2007, puis la crise économique de 2011/12, ont eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur de la distribution cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement l'année 2013 démontre que ces multiples se sont améliorés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 28.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 21.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.8%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 18.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 10.0%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 14.5%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 14.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 12.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 3.0%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 4.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 6.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 15.3%.

e) Entre 2011 et 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 4.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 10.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 5.4%.


f) Plus spécifiquement entre Mars 2012 et Mars 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 4.9%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 0.8%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.6%.

g) Plus spécifiquement entre Juin 2012 et Juin 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 0.8%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 8.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.6%.

h) Plus spécifiquement entre Septembre 2012 et Septembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 9.8%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 8.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 16.4%.

i) Plus spécifiquement entre Decembre 2012 et Decembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 21.8%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 9.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 3.6%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur de la distribution en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2012 et 2013 : +11.3%.
b) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : -21.1%.
c) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : +3.4%.
d) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +0.9%.
e) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -30.5%.
f) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : -11.3%.
g) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +22.1%.
h) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : -11.7%.






La crise financière actuelle avait débuté au milieu de l’année 2007, puis la crise économique de 2011/12, ont eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur de l’énergie cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement le milieu d'année 2013 démontre que ces multiples se sont fortement améliorés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 22.2%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.0%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 13.1%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 21.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 19.9%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 5.8%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 8.4%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 2.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 27.6%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 15.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 15.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 31.1%.

e) Entre 2011 et 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 12.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 19.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 16.2%.


f) Plus spécifiquement entre Mars 2012 et Mars 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 5.8%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.8%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 18.0%.

g) Plus spécifiquement entre Juin 2012 et Juin 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 1.9%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 5.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 25.1%.

h) Plus spécifiquement entre Septembre 2012 et Septembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 7.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 2.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 19.5%.

i) Plus spécifiquement entre Decembre 2012 et Decembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 19.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 15.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 14.5%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur de l’énergie en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2012 et 2013 : +8.9%.
b) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : -31.9%.
c) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : -14.7%.
d) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +9.2%.
e) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -33.3%.
f) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : +10.8%.
g) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +25.1%.
h) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : -9.5%.






La crise financière actuelle avait débuté au milieu de l’année 2007, puis la crise économique de 2011/12, ont eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur aérospatial cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement le milieu d'année 2013 démontre que ces multiples se sont nettement améliorés :

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 28.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 18.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 8.0%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 19.2%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 15.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 24.9%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 12.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 4.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 23.7%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 8.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 9.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 0.3%.

e) Entre 2011 et 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 1.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 1.1%.


f) Plus spécifiquement entre Mars 2012 et Mars 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 2.4%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 26.8%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 22.4%.

g) Plus spécifiquement entre Juin 2012 et Juin 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 0.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 42.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 23.6%.

h) Plus spécifiquement entre Septembre 2012 et Septembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 0.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 31.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 12.3%.

i) Plus spécifiquement entre Decembre 2012 et Decembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 4.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 13.4%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 3.2%.


Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.



En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur aérospatial en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2012 et 2013 : +7.0%.
b) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : +15.9%.
c) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : -35.2%.
d) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +12.5%.
e) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -32.2%.
f) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : +3.5%.
g) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : -10.9%.
h) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : +36.2%.






La crise financière actuelle avait débuté au milieu de l’année 2007, puis la crise économique de 2011/12, ont eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur des services cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement l'année 2012 démontre que ces multiples se sont stabilisés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 16.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 5.7%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 18.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 16.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 0.1%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 1.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 1.0%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 11.4%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 8.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 1.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.4%.

e) Entre 2011 et 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 1.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 2.4%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 1.5%.


f) Plus spécifiquement entre Mars 2012 et Mars 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 13.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 24.8%.

g) Plus spécifiquement entre Juin 2012 et Juin 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 12.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 22.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 28.0%.

h) Plus spécifiquement entre Septembre 2012 et Septembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 1.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 22.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 17.9%.

i) Plus spécifiquement entre Decembre 2012 et Decembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 19.4%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 22.4%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 5.6%.


Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur des services en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2012 et 2013 : +2.4%.
b) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : -2.3%.
c) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : +12.0%.
d) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : +23.3%.
e) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -21.9%.
f) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : -6.4%.
g) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +22.9%.
h) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : +12.3%.






La crise financière actuelle avait débuté au milieu de l’année 2007, puis la crise économique de 2011/12, ont eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur automobile cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement évolué; actuellement le milieu d'année 2013 démontre que ces multiples se sont nettement améliorés :

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 22.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 19.4%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 12.7%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 12.2%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 35.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 27.8%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 12.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 10.6%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 21.4%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 25.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 34.6%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 43.8%.

e) Entre 2011 et 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 19.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 18.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 20.6%.


f) Plus spécifiquement entre Mars 2012 et Mars 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 6.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 11.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 27.7%.

g) Plus spécifiquement entre Juin 2012 et Juin 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 18.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 18.8%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 31.8%.

h) Plus spécifiquement entre Septembre 2012 et Septembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 22.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 23.9%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 23.3%.

i) Plus spécifiquement entre Decembre 2012 et Decembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 25.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 29.0%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 16.1%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur automobile en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2012 et 2013 : +5.6%.
b) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : -2.1%.
c) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : -11.3%.
d) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +12.7%.
e) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -31.5%.
f) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : +1.3%.
g) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +15.5%.
h) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : -4.6%.






La crise financière actuelle avait débuté au milieu de l’année 2007, puis la crise économique de 2011/12, ont eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur des loisirs cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement le milieu d'année 2013 démontre que ces multiples se sont améliorés :

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 39.4%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 34.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 31.6%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 23.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 21.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 19.5%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 18.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 4.4%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 26.5%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 8.2%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 22.8%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 43.9%.

e) Entre 2011 et 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 16.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 3.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 14.6%.


f) Plus spécifiquement entre Mars 2012 et Mars 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 3.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 11.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 36.2%.

g) Plus spécifiquement entre Juin 2012 et Juin 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 32.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 10.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 34.6%.

h) Plus spécifiquement entre Septembre 2012 et Septembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 27.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 14.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 19.3%.

i) Plus spécifiquement entre Decembre 2012 et Decembre 2013, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 23.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 19.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 5.1%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.



En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur des loisirs en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2012 et 2013 : +2.1%.
b) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : +3.7%.
c) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : +7.7%.
d) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +10.0%.
e) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -24.2%.
f) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : -31.3%.
g) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +5.2%.
h) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : +3.4%.






La crise financière actuelle avait débuté au milieu de l’année 2007, et a eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur des TMT cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement la fin d'année 2012 montre que ces multiples se sont fortement améliorés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 18.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 16.8%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 15.5%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 17.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 15.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 6.8%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 9.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 3.1
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 8.1%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 23.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 13.8%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 27.1%.



e) Plus spécifiquement entre Mars 2011 et Mars 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 17.2%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 106%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 19.0%.

f) Plus spécifiquement entre Juin 2011 et Juin 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 10.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 7.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 9.7%.

g) Plus spécifiquement entre Septembre 2011 et Septembre 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 1.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 2.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 9.1%.

h) Plus spécifiquement entre Decembre 2011 et Decembre 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 7.9%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 12.6%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 31.6%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur des TMT en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : +12.1%.
b) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : -3.2%.
c) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +27.5%.
d) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -34.2%.
e) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : -10.6%.
f) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +14.6%.
g) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : -5.2%.






La crise financière avait débuté au milieu de l’année 2007, et a eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur industriel cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement la fin d'année 2012 montre que ces multiples se sont améliorés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 20.9%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 23.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 21.1%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 3.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 6.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 24.7%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 0.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 7.6%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 10.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 19.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 30.3%.


e) Plus spécifiquement entre Mars 2011 et Mars 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 8.8%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 15.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 23.1%.

f) Plus spécifiquement entre Juin 2011 et Juin 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 7.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 14.6%.

g) Plus spécifiquement entre Sept 2011 et Sept 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 4.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 4.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 8.0%.

h) Plus spécifiquement entre Decembre 2011 et Decembre 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 0.4%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 3.9%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 35.9%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur industriel en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : +1.2%.
b) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : +3.6%.
c) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +14.0%.
d) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -48.5%.
e) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : -4.4%.
f) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +16.6%.
g) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : +4.6%.






La crise financière actuelle avait débuté au milieu de l’année 2007, et a eu des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur de la santé cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement la fin d'année 2012 montre que ces multiples se sont bien améliorés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 7.9%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.4%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.5%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 19.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 13.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 5.7%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 3.4%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 8.0%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 6.8%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 10.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 27.0%.


e) Plus spécifiquement entre Mars 2011 et Mars 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 14.8%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.9%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 23.6%.

f) Plus spécifiquement entre Juin 2011 et Juin 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 25.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 12.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 21.6%.

g) Plus spécifiquement entre Septembre 2011 et Septembre 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 9.8%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 6.4%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 0.3%.

h) Plus spécifiquement entre Décembre 2011 et Décembre 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 5.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 12.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 25.0%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur de la santé en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : -2.5%.
b) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : -18.5%.
c) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +19.8%.
d) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -4.7%.
e) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : -9.7%.
f) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +16.5%.
g) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : +12.0%.






La crise financière avait débuté au milieu de l’année 2007, et a eu depuis des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur de la distribution cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement l'année 2012 montre que ces multiples se sont fortement détériorés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 28.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 21.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.8%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 18.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 10.0%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 14.5%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 14.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 12.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 3.0%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 4.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 6.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 15.3%.


e) Plus spécifiquement entre Mars 2011 et Mars 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 0.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 10.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 12.5%.

f) Plus spécifiquement entre Juin 2011 et Juin 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 5.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 14.4%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 9.6%.

g) Plus spécifiquement entre Septembre 2011 et Septembre 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 7.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 10.2%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 0.1%.

h) Plus spécifiquement entre Décembre 2011 et Décembre 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 10.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 5.8%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.6%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur de la distribution en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : -21.1%.
b) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : +3.4%.
c) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +0.9%.
d) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -30.5%.
e) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : -11.3%.
f) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +22.1%.
g) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : -11.7%.






La crise financière avait débuté au milieu de l’année 2007, et a eu depuis des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leurs évolutions.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur automobile cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement évolué; actuellement la fin d'année 2012 montre que ces multiples se sont améliorés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 22.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 19.4%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 12.7%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 12.2%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 35.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 27.8%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 12.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 10.6%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 21.4%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 25.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 34.6%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 43.8%.


e) Plus spécifiquement entre Mars 2011 et Mars 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 25.4%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 28.4%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 36.3%.

f) Plus spécifiquement entre Juin 2011 et Juin 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 23.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 20.9%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 26.6%.

g) Plus spécifiquement entre Septembre 2011 et Septembre 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 14.4%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 9.8%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 5.7%.

h) Plus spécifiquement entre Décembre 2011 et Décembre 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 4.2%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 4.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 23.5%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur automobile en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : -2.1%.
b) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : -11.3%.
c) Nombre de transactions entre 2009 et 2010 : +12.7%.
d) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -31.5%.
e) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : +1.3%.
f) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +15.5%.
g) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : -4.6%.






La crise financière avait débuté au milieu de l’année 2007, et a eu depuis des conséquences sur les multiples d’évaluation boursiers, et leur évolution.
Mais en analysant les sociétés européennes du secteur des services cotées en bourse, on observe que les multiples d’évaluation ont sensiblement changé; actuellement l'année 2012 montre que ces multiples se sont légerement améliorés:

a) Entre 2007 et 2008, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 16.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 5.7%.

b) Entre 2008 et 2009, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 18.6%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 16.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 0.1%.

c) Entre 2009 et 2010, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 1.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont diminué en moyenne de 1.0%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 11.4%.

d) Entre 2010 et 2011, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 8.5%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 1.7%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 2.4%.


e) Plus spécifiquement entre Mars 2011 et Mars 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 1.0%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 1.1%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 7.0%.

f) Plus spécifiquement entre Juin 2011 et Juin 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 6.7%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 0.5%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont diminué en moyenne de 11.6%.

g) Plus spécifiquement entre Septembre 2011 et Septembre 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 1.1%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 3.3%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 2.4%.

h) Plus spécifiquement entre Décembre 2011 et Décembre 2012, on constate que :
o Les multiples de ventes (FY n+1) ont diminué en moyenne de 9.3%.
o Les multiples d’EBITDA (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 6.0%.
o Les multiples d’EBIT (FY n+1) ont augmenté en moyenne de 16.6%.



Pour des updates plus régulières, veuillez contacter un membre de l'équipe Weissknight.


En ce qui concerne le nombre de transactions significatives de haut de bilan, impliquant une entreprise du secteur des services en Europe, la tendance est la suivante :
a) Nombre de transactions entre 2011 et 2012 : -2.3%.
b) Nombre de transactions entre 2010 et 2011 : +12.0%.
c) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : +23.3%.
d) Nombre de transactions entre 2008 et 2009 : -21.9%.
e) Nombre de transactions entre 2007 et 2008 : -6.4%.
f) Nombre de transactions entre 2006 et 2007 : +22.9%.
g) Nombre de transactions entre 2005 et 2006 : +12.3%.









Privacy statement
Because valuation always matters...  
©Weissknight Corporate Finance Ltd